AccueilActualitéAnnonces dentairesSites proFournitures dentairesRechercheMon compte
annuaire du dentaire annonces dentaires  




fournitures dentaires





 

Actualité dentaire

Retrouvez quotidiennement tous les articles qui font l'actualité dentaire (articles de presse et de sites spécialisés).

Choisissez un thème :
Spécialisé : Dentaire   Prothésiste dentaire   Assistante dentaire   Matériel dentaire
Général : Santé (FR)   Santé (EN)


Derniers articles disponibles sur Dentis Futuris


Implants en zircone : des taux de survie identiques aux implants titane à 3 ans

Heberger imageImplants dentaires en zrcone : Une évaluation clinique, radiographique et microbiologique à 3 ans

Les chercheurs Brüll F, et al. ont mené une étude pour évaluer rétrospectivement la performance clinique des implants dentaires endo-osseux en zircone, et ont conclu que ces implants peuvent atteindre à 3 ans chez les patients partiellement édentés avec les tissus mous et durs saines et stables, un taux de survie semblable à ceux des implants en titane.

Méthodes

Les chercheurs ont inclus des patients partiellement édentés avec un volume osseux suffisant pour s'adapter à des implants à l'oxyde d'yttrium (zircone tétragonale polycristalline (Y-TZP)) d'au moins 3,5 mm de large et 8,0 mm de long.
Soixante-quatre patients traités consécutivement avec 121 implants en zircone (66 implants en deux pièces et 55 implants monoblocs) ont été évalués cliniquement après une période moyenne d'observation de 18 mois.
Ils ont évalué la profondeur de poche au sondage sur toute la bouche (PPDS) et le pourcentage de saignement au sondage (BOP) marque autour des dents et de l'implant (s), et ont mesurer l'os marginal perte / gain par rapport à la date de début de l'étude sur les radiographies intra-buccales. La prévalence et les quantités de sept bactéries parodontales autour des implants et des dents chez le même patient ont été évaluées.

résultats

Trois implants en échec de traitement ont été enlevés, pour un taux cumulatif de l'implant de survie de 96,5% (± 2,0%) après 3 ans.
Les 118 implants survivants ont démontré des conditions saines au niveau des muqueuses, avec de faibles moyennes de PPD (1,8 ± 0,4 mm) et des scores moyens de pourcentage de saignement au sondage : BOP (4,1% ± 4,2%).
PPD et BOP ont été statistiquement significativement plus faible autour des implants qu'autour des dents.
Les BOP et PPD autour des implants et des dents étaient significativement corrélées.
Des niveaux de os marginal stables ont été observés (moyenne de la perte osseuse de 0,1 ± 0,6 mm après 3 ans).
Autour des dents et des sites implantaire, la fréquence d'isolement des marqueurs de toutes les bactéries testées a été globalement similaire.


Zirconia dental implants: A clinical, radiographic, and microbiologic evaluation up to 3 years
The International Journal of Oral & Maxillofacial Implants, 07/24/2014 Clinical Article
Brüll F, et al.



...

>> Lire l'article complet...

date de l'article : Fri, 25 Jul 2014 05:07:53 GMT


Traitement des péri-implantites sévères : Laser Er:Yag ou Airflow ?

L’indication d’utilisation des aéropolisseurs (AIR-FLOW®) a été étendue grâce au développement de nouvelles poudres à base de glycine. Ces aéropolisseurs (AIR-FLOW®
) peuvent également être utilisés
au niveau sous-gingival pour éliminer le biofilm dans le cadre d’un traitement parodontal d’entretien, mais trouvent également leur utilité dans la maintenance implantaire. Cette étude avait pour but de comparer les effets thérapeutiques de l’aéropolissage et de la monothérapie par laser Er:YAG chez des sujets souffrant d’une péri-implantite sévère

MATéRIEL ET MéThODES

Groupe d’essai et groupe témoin:Deux groupes de 21 sujets se sont vus attribuer aléatoirement un traitement ponctuel par aéropolisseur ou laser Er:YAG.Chaque sujet présentait au moins un implant dentaire avec une perte d’os 3 mm au niveau des implants sur les radiographies intra-orales, ainsi qu’une profondeur de poche parodontale ≥ 5 mm avec saignement. Les sujets souffrant de complications systémiques et étant sous traitement médicamenteux ont été exclus de l’étude

Appareils:

-Groupe traité par laser: laser Er:YAG (KaVo KEY Laser®3) à un niveau d’énergie de 100 mJ/pulsationet 10 Hz

-Groupe traité par aéropolissage: appareil EMS AIR-FLOW Master®, buse PERIO-FLOW®et poudre à basede glycine (Poudre AIR-FLOW®PERIO, 25μm )

Procédure : Les variables cliniques suivantes ont été mesurées au début de l’étude et au bout de 6 mois: Note de la plaque de la bouche complète, note de la plaque locale (autour des sites d’implants), profondeur de poche et présence/absence de saignement au sondage sur 4 sites par implant.
Le volume des saignements a été évalué comme suit:
0 – Absence de saignement;
1 – Point de saignement;
2 – Ligne de saignement;
3 – Goutte de sang
Les radiographies intra-orales ont été prises au début de l’étude et au bout de 6 mois; les suprastructures ont été éliminées avant traitement. Les implants du groupe traité par aéropolissage ont été traités avec un appareil AIR-FLOW®PERIO.
La buse a été introduite au niveau mésial, distal, lingual et buccal dans la poche pendant 15 secondes dans chaque position, puis de manière circonférentielle dans la poche autour de l’implant. Les implants du groupe traité par laser ont été traités avec une pointe de saphir conique selon un mode parallèle, en appliquant un mouvement semi-circulaire autour de la zone de poche circonférentielle de l’implant

RéSULTATS
Aucune différence statistiquement notable n’a été observée dans l’indice gingival, l’indice de plaque et le saignement au sondage dans les deux groupes au début de l’étude. La diminution du saignement au sondage et de la suppuration était importante dans les deux groupes. La diminution de la profondeur de poche parodontale constatée entre le début de l’étude et au bout de 6 mois était de 0,8mm dans le groupe traité par laser et de 0,9mm dans le groupe traité par aéropolissage.

Des résultats de traitement positifs (diminution de la profondeur de poche parodontale ≥ 5mm et gain/absence de perte d’os) ont été obtenus chez 47 % du groupe traité par aéropolissage et 44 % du groupe traité par laser.


TRAITEMENT DE LA PéRI-IMPLANTITE
AU MOYEN D’UN LASER ER:YAG OU D’UN AéROPOLISSEUR À POUDRE ABRASIVE : ESSAI CLINIQUE RANDOMISé. Renvert S, Lindahl C, Roos Jansaker AM, Persson GR Journal of Clinical Periodontology 2011; 38:65-73

...

>> Lire l'article complet...

date de l'article : Mon, 21 Jul 2014 09:07:58 GMT


Le gel de chlorhexidine bioadhésif pour prévenir les ostéites alvéolaires

Utilisation d'un gel de chlorhexidine bioadhésif pour la réduction de l'incidence de l'ostéite alvéolaire : revue systématique et méta-analyse d'essais contrôlés randomisés

L'ostéite alvéolaire (OA) crée une douleur sévère et spontanée qui doit être traitée lors de plusieurs visites postopératoires, conduisant à des augmentations de morbidité et de coût par le patient. Par conséquent, un traitement fondamentalement meilleur pourrait être simplement la prévention. Le but de cette étude était d'étudier l'efficacité du gel de chlorhexidine (CHX) Bioadhésif pour réduire l'occurrence de l'OA à partir d'études publiées. Matériels et méthodes : on a collecté des données de Medline/PubMed, Scopus, EBSCO, Ovide et Cochrane pour l'analyse statistique, jusqu'à au 28 février 2014 à l'aide de termes comme « ostéite alvéolaire » et « chlorhexidine » comme mots clés pour la revue systématique et la méta-analyse. Les critères d'inclusion étaient d'éventuels essais contrôlés randomisés (ECR) publié sur ce sujet. Des études choisies et des articles admissibles ont été examinées. Les données ont été analysées à l'aide du logiciel Review Manager 5.2. Résultats : sur 43 études, sept essais admissibles avec 593 participants ont été sélectionnés. Le gel de CHX 0,2 % bioadhésif empêché environ 72 % de cas d'OA (Odd ratio (OR) = 0,28, intervalle de confiance de 95 % intervalle (CI): 0,18-0,44 ; P < 0,001). Conclusion : Le gel Bioadhésif de CHX 0,2 % peut être efficace comme médicament postopératoire pour réduire l'incidence de l'OA.


Dental Hypothesis
Year : 2014 | Volume : 5 | Issue : 2 | Page : 35-40
Bioadhesive chlorhexidine gel for reduction of alveolar osteitis incidence: Systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials

Mahmood Reza Kalantar Motamedi1, Saber Khazaei2
1 Dental Students Research Center, School of Dentistry, Isfahan University of Medical Sciences, Isfahan, Iran
2 Research Department, School of Dentistry, Kermanshah University of Medical Sciences, Kermanshah, Iran

Date of Web Publication 2-Jun-2014

...

>> Lire l'article complet...

date de l'article : Sat, 19 Jul 2014 09:07:23 GMT








Contact : email annuaire du dentaire - Tous droits réservés annuaire-du-dentaire.com, 3 impasse Croix de Clary, 81000 ALBI - Informations légales   


Mots clés : Annuaire dentaire - Annonces dentaires - Information dentaire - Fournitures dentaires - Recherche dentaire