AccueilActualitéAnnonces dentairesSites proFournitures dentairesRechercheMon compte
annuaire du dentaire annonces dentaires  




fournitures dentaires





 

Actualité dentaire

Retrouvez quotidiennement tous les articles qui font l'actualité dentaire (articles de presse et de sites spécialisés).

Choisissez un thème :
Spécialisé : Dentaire   Prothésiste dentaire   Assistante dentaire   Matériel dentaire
Général : Santé (FR)   Santé (EN)


Derniers articles disponibles sur Dentis Futuris


La carie dentaire, une fatalité pour un français sur deux

Selon un récent sondage, les Français ne changent pas leurs habitudes alimentaires pour éviter les caries. Pourtant, ils connaissent bien les causes et les effets de cette infection dentaire.

Un Français sur deux voit les caries comme une fatalité
La carie est un fléau de la dent bien connu des Français. Un récent sondage réalisé par l’institut Gfk France pour la marque de dentifrice Colgate, prouve effectivement que les habitants de l’Hexagone sont bien informés des effets et des risques de cette infection, ainsi que des précautions à prendre pour les éviter. Pourtant, l’enquête révèle aussi que plus de la moitié ne fait rien dans ce sens, considérant la carie comme un mal qu’on ne peut pas vraiment éviter.


Des habitudes alimentaires inchangées
L’institut s’est intéressé à de jeunes Français âgés de plus de 18 ans au sein de 460 foyers. Les sondeurs leur ont posé des questions sur leur hygiène alimentaire et dentaire. La quasi totalité d’entre eux (92 %) estime avoir déjà souffert d’au moins une carie au cours de son existence. Mais la moitié de ces personnes avoue ne jamais avoir changé d'habitudes alimentaires, en réduisant le sucre par exemple, pour éviter que cela se reproduise. Ce qui est surprenant, car une grande majorité d’entre eux (78 %) connaît parfaitement les risques représentés par les caries sur l’organisme.

http://www.pourquoidocteur.fr/Un-Francais-sur-deux-voit-les-caries-comme-une-fatalite-7351.html
...

>> Lire l'article complet...

date de l'article : Sun, 27 Jul 2014 02:07:14 GMT


Dérivés de bactéries parodontales et croissance de cancers

CLEVELAND, États-Unis : Les agents pathogènes parodontaux tels que Porphyromonas gingivalis et Fusobacterium nucleatum produisent cinq acides gras à chaîne courte différents, comme sous-produits métaboliques. Des chercheurs de l'université Case Western Reserve, aux États-Unis, ont montré que ces acides peuvent déclencher la croissance des lésions et des tumeurs dans la bouche.

Les résultats peuvent avoir des implications importantes pour les patients VIH-positifs et le sida en particulier, car environ 20 pour cent des patients atteints du VIH développent le sarcome de Kaposi (SK), lésion de la cavité buccale qui peut se développer en tumeurs malignes.

Bien que l'on ne sache pas quel rôle joue le microenvironnement oral dans le développement tumoral du SK, l'étude a démontré que les acides gras à chaîne courte de P. gingivalis et F. nucleatum promeuvent la réplication du virus de l'herpès associé au SK (VHSK), l'agent étiologique associé au SK, a expliqué le chercheur principal, le Dr Fenghun Ye.

Dans l'étude, les chercheurs ont évalué la santé gingivale de 21 patients et étudié leurs échantillons de salive. Onze patients (âge moyen de 50 ans) ont été diagnostiqués avec une maladie chronique grave des gencives et dix participants (âge moyen de 26 ans) avaient des gencives saines. Dans l'ensemble, les chercheurs ont détecté des niveaux significativement plus élevés d'acides gras à chaîne courte dans la salive de patients souffrant de maladies parodontales sévères et ont observé que les acides gras avaient aidé le VHSK à se multiplier. Ils ont également constaté que ce processus avait empêché les molécules du système immunitaire d’arrêter la croissance du virus.

Les chercheurs pensent que cette découverte pourrait conduire à des tests précoces de la salive, pour détecter les bactéries et permettre le traitement précoce et la surveillance des symptômes cancéreux chez les patients à risque.

Selon les chercheurs, le SK touche aussi les patients qui ne sont pas VIH positifs mais ont un système immunitaire compromis, tels que les patients qui prennent des médicaments pour supprimer le rejet de greffes, les patients cancéreux sous chimiothérapie et les personnes âgées.

L'étude, intitulée « Short Chain Fatty Acids From Periodontal Pathogens Suppress HDACs, EZH2, and SUV39H1 to Promote Kaposi's Sarcoma-Associated Herpesvirus Replication », a été publiée en ligne le 5 février 2014 dans le Journal of Virology

Via http://csd23.blogspot.fr/2014/03/les-derives-de-bacteries-parodontales.html
...

>> Lire l'article complet...

date de l'article : Sun, 27 Jul 2014 02:07:56 GMT


Conduite à tenir en dentition définitive à partir de 11-12 ans

Conduite à tenir en dentition lactéale entre 3 et 6 ans.

Le dépistage doit se focaliser sur les fonctions du jeune patient. Les questions à se poser sont :« L’enfant respire-t-il par le nez ? Sa mastication est-elle physiologique ? Sa langue a-t-elle une bonne mobilité ? L’enfant garde-t-il une parafonction de type succion du pouce ou de la tétine ? »La correction des problèmes fonctionnels respiratoires relève du médecin ORL qui fera un examen complet afin de déterminer la nécessiter de dégager les voies respiratoires c.à.d.d’enlever les amygdales et/ou les végétations. Le dialogueavec le médecin s’avère souvent constructif car il arrive quece dernier ne soit pas conscient de la répercussion de la res-piration buccale sur la croissance dento-faciale.La prévention et la correction des articulés croisésà cet âge consiste dès que possible à motiver le patient à mangerdes aliments durs et à pratiquer, selon les principes de Planas, la« mastication unilatérale alternée ». Cette mastication physiologiquese définit par des mouvements masticatoires latéraux alternés de même amplitude. En denture lactéale, une bonne fonction masticatoire stimule l’expansion maxillaire (apparition de diastèmes) et aboutit à une usure symétrique à plat des faces occlusales. Le dentiste est à même de dépister les mouvements asymétriques ainsi que les manques d’usure et de procéder à des meulages à plat, principalement des canines. Cette technique permet de résoudre en quelques mois une bonne partie des articulés croisés. Lorsque l’articulé croisé persiste ou se présente en denture mixte précoce, le traitement le plus recommandé est l’expansion maxillaire lente via une plaque à vérin, un arc palatin (arc « W » ou Quadhelix) ou encore un disjoncteur palatin. L’examen clinique peut mettre en évidence une hypomobilité de la langue à cause d’un frein lingual court. Le jeune patient est dès lors référé pour une frénectomie, suivie d’une rééducation logopédique qui permettra à la langue de jouer pleinement son rôle.A partir de 3 ans, il est conseillé d’arrêter les habitudes de succion du pouce ou de la tétine . En effet, les études scientifiques ont clairement fait le lien entre ces parafonctions et l’apparition d’articulé croisé, d’open bite ou encore de proversion incisive. De plus, ces malocclusions dentaires s’aggravent avec la durée de succion et contrairement à l’idée reçue l’auto-correction n’est pas la règle après un arrêt au-delà de 4 ans. Le sevrage peut être obtenu de diverses manières : discussion, récompense,responsabilisation (ex : l’enfant signe le contrat de « Mr Pouce »et s’engage à arrêter son tic) ou encore des accessoires dissuasifs(ex : sparadrap, gant, produit amer sur le pouce). Dans un second temps, un écran buccal peut être proposé à l’enfant pour remplacer la tétine.Outre ces considérations fonctionnelles, il est évidemment recommandé au dentiste de préserver au maximum la denture lactéale. Le recours au pédodontiste s’avère particulièrement indiqué pour les enfants difficiles. Certaines situations d’édentation prématurée requièrent un mainteneur d’espace (p.ex. plaque à vérin avec dents prothétiques suite à la perte traumatique des incisives) et l’avis de l’orthodontiste est recommandé.

Source :INTERCEPTIONS
ORTHODONTIQUES
et implications
pour le dentiste généraliste
Sophie Giot-Wirgot et Michal Charezinski www.dentiste.be/assets/assets/Documents/LP/LP212.pdf
...

>> Lire l'article complet...

date de l'article : Sun, 27 Jul 2014 01:07:13 GMT








Contact : email annuaire du dentaire - Tous droits réservés annuaire-du-dentaire.com, 3 impasse Croix de Clary, 81000 ALBI - Informations légales   


Mots clés : Annuaire dentaire - Annonces dentaires - Information dentaire - Fournitures dentaires - Recherche dentaire